Le Pop-up Store, entre stratégie marketing et événementiel

 

« Puma City ». C’est le nom du pop-up store de Puma ouvert en 2008. Aménagé dans un container, imaginé par des architectes newyorkais, il est le premier d’une très longue liste. A partir de là la tendance est lancée!

En 2015, 79 % des consommateurs urbains pensaient que les pop up stores allaient se multiplier dans les années à avenir. Ils avaient du flair ! Le nombre de pop up stores a plus que doublé depuis 2014. On en comptait plus de 700 en 2016. Et depuis 2015, tous les grands centres commerciaux ont leur emplacement dédié aux pop-up stores en France.

 

Mais d’abord revenons aux fondamentaux : qu’est-ce que c’est, un pop-up store?

Apparu au début des années 2000 aux Etats-Unis, c’est un magasin éphémère de petite surface qui se monte très rapidement grâce à l’utilisation d’une structure légère et spécialement pensée. Littéralement, des magasins éphémères.

Ces points de vente à durée limitée s’inscrivent à mi-chemin entre stratégie marketing et événementiel. Le but? S’implanter provisoirement à un point stratégique, dans un centre commercial ou dans une rue passante de centre ville, tout en créant l’événement. Car en effet, cette nouvelle tendance marketing a plusieurs objectifs :

 

1. Se faire connaître 

Dans toute stratégie de communication l’objectif premier est de se faire connaître. Une marque a besoin de moyens pour gagner en visibilité auprès des consommateurs. Idéalement placé, les pop-up stores sont d’excellents moyens de communication. 

2. Aller à la rencontre des consommateurs 

Dans le même esprit que les food trucks, les pop-up stores permettent à la marque d’aller à la rencontre du consommateur. Ces points de vente physiques permettent à des marques présentes uniquement sur Internet de faire le lancement de leur produit de manière plus originale qu’une soirée de lancement par exemple. Quoi de mieux pour convaincre un client que de pouvoir lui montrer en direct un produit qui n’a pas encore de notoriété? Quoi de mieux pour un acheteur que de pouvoir toucher et voir un produit physiquement avant de l’acheter?

3. Faire le buzz 

Construit pour une durée limitée, un pop-up store laisse libre court à l’imagination concernant sa forme. Il peut facilement devenir un point de vente original pour se démarquer des boutiques habituelles de l’enseigne. Il peut être destiné à être un lieu d’animation, de démonstration plus qu’un simple point de vente ! Toute fantaisie, extravagance et concept novateur sont les bienvenus.

4. S’adapter aux tendances de consommation actuelles 

Ce nouveau mode de communication mais aussi de vente est totalement conforme aux attentes des consommateurs. Au 21ème siècle, on souhaite vivre une expérience d’achat et non plus simplement acheter un produit. On cherche à ressentir des émotions, avoir des sensations, être diverti avec une dimension événementielle. 83% des consommateurs urbains de 16 ans et plus aimeraient « faire des découvertes inattendues et originales quand ils font du shopping en dehors des grandes enseignes »

Ces espaces de marché 2.0 constituent un nouveau type d’événement qui souffle un vent de fraîcheur sur le monde de l’événementiel !