Le Scream du démarchage

Bonjour la fourmilière !

Aujourd’hui, j’aimerais vous dévoiler quelques petites pratiques qui se déroulent au sein des Fourmis Blanches. Pratiques que j’ai pu observer de mes propres yeux de Fourmis Investigatrice et qui me semblaient indispensable à vous dévoiler !

Connaissez vous le démarchage professionnel des entreprises d’assurance, de référencement, de programmes de télévision et autre … ?

Revoyons ensemble la définition :

Démarchage (du latin embetelis autris) : Appel passé auprès de particulier ou entreprise visant à vendre son service et/ou produit tout en irritant son interlocuteur.

Et effectivement, les appels, comme vous le savez sont excessivement réguliers et persistants. Ces coups de fils ont malheureusement eu un impact extrêmement négatif sur le système nerveux de notre chère Laurianne et de son acolyte, Sébastien.

Personne agaçante faisant du démarchage : « Bonjour, j’aurais souhaité parler au responsable s’il vous plait. »

Sébastien : « Oui, c’est moi même. »

PAFDD : «  Je souhaite vous parler d’un nouveau produit ……….. assurance …….pas cher ……. »

À partir de ce moment là, l’imagination délirante (démoniaque même!) de Laurianne et de Sébastien s’est mise en place.

Laurianne à commencé à hurler dans tout le bureau pendant que Sebastien, toujours au téléphone, criait «  Tais toi, mais tu vas te taire ! ». Tout cela accompagné de coups donnés sur les bureaux.

Un kidnapping, une agression ou juste deux fous furieux. Je n’ai jamais su ce que la personne du démarchage s’était imaginé dans sa tête … . Quoi qu’il en soit, il n’ a jamais rappelé ! Apparemment, la méthode est plutôt efficace … .

L’équipe des fourmis blanches est polyvalente, de vrais couteaux suisse ! Wedding planner le lundi, acteur le mardi, coiffeur le mercredi …

Oui oui, vous avez bien lu. Ils s’improvisent aussi coiffeurs dans l’entreprise. Et pour vous prouver ma sincérité, j’ai filmé Laurianne se faisant couper les cheveux sur un coup de tête, par sa collaboratrice Nathalie ! Prochaine vidéo à ne pas rater sur nos réseaux sociaux d’ailleurs.

En deux semaines, j’ai pu constater que Laurianne, outre sa fonction d’organisatrice de mariage, pouvait se retrouver dans la peau d’une bureaucrate , d’une conseillère sociale, d’une psychologue, d’une maman pour l’équipe, d’une web designer ainsi que d’une actrice de films d’horreur à ces heures perdues … .

Alors je me suis posé la question suivante : «  Est ce vraiment cela le métier de wedding Planner ? ». J’y ai réfléchis longuement, et ma réponse est la suivante : Oui, pour faire ce métier, il faut s’adapter à toutes situations et savoir mettre plusieurs casquettes.

Alors, même si l’équipe des fourmis a un comportement qui fait peur certaines fois avec des pratiques louches et délirantes, il n’en reste pas moins que ce sont des personnes sachant tout faire. Et quoi de mieux quand on souhaite organiser un évènement, que d’avoir des personnes polyvalentes et adaptables, en capacités à répondre à tout nos désirs ?