« L’événementiel en danger »

Ce mardi 6 octobre, devant l’Opéra de Lyon, Les Fourmis Blanches et de nombreux autres professionnels de l’événementiel ont participé à une opération de communication organisée par l’UPSE (Union des Professionnels Solidaires de l’Événementiel).

L’événement avait pour but d’informer et d’alarmer le gouvernement concernant ce secteur d’activité tant impacté par le contexte actuel.

Effectivement, suite aux annonces du Ministre de la santé Olivier Véran le 23 septembre et en réponse aux interdictions d’événements, l’UPSE ne pouvait pas rester silencieuse !

Une mise en scène contrôlée

À partir de 10h, de nombreux professionnels vêtus d’habits sombres se sont rejoints sur la place de l’Hôtel de Ville avec des robes de mariée suspendues, symbolisant la mort du secteur de l’événementiel et plus particulièrement celui du mariage. 

Éspacés d’un mètre, portant des masques et des pancartes « Je suis Wedding Planner », « Je suis un lieu de réception », « Je suis traiteur », tous les acteurs de l’événementiel présents sont restés silencieux et immobiles pendant que l’organisatrice de cette opération, Mélissa Humbert, lisait une lettre ouverte à l’intention du Préfet, de la Mairie de Paris et des membres du gouvernement.

En plus de la ville de Lyon, de nombreuses grandes villes ont rejoint le mouvement : Paris, Nantes, Mâcon, Grenoble etc.

Une lettre adressée aux Préfectures et au gouvernement 

Dans cette lettre ouverte au ton diplomate, la représentante de l’UPSE listait les problèmes rencontrés par les acteurs de l’événementiel, tout en émettant des propositions pertinentes.

Nous avons pu récupérer ce document que vous pouvez découvrir en cliquant ici.

Presse et journalistes étaient au rendez-vous. Retrouvez quelques images de cette action de communication : sur Radio Scoop, M6 à environ 9min et d’autres à venir.

Des métiers variés mais une envie commune : pouvoir à nouveau travailler !